Étude de base d’analyse du nexus Migration, Environnement et Changement Climatique (MECC) dans les communautés les plus touchées en République de Guinée

Author: 
L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM)
Publisher: 
OIM
Type of Publication: 
Status: 
Free
Year of Publication: 
2021

 

Accéder à la publication

Ce document présente les résultats de l’étude de base menée dans le cadre du projet Renforcement de la résilience des communautés touchées par le changement climatique et la dégradation de l’environnement en Guinée. Ce projet porte sur le nexus Migration, Environnement et Changement Climatique (MECC) dans les communautés les plus touchées en République de Guinée. Financé par le Fonds de l’Organisation internationale pour les migrations (IFD-OIM), le projet a pour but de « renforcer les connaissances et les capacités des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux de la République de Guinée à mieux gérer les questions relatives au nexus MECC et aux moyens de subsistance des communautés les plus vulnérables en Guinée, afin de permettre au gouvernement d’adopter des mesures précises pour fournir des solutions adéquates à ces communautés et renforcer leur résilience durable ». L’étude a pris appui sur le modèle conceptuel de Migration, environnement et changement climatique : données à l’usage des politiques (MECLEP) de l’OIM.

Le contexte et les objectifs de l’étude ont commandé, au plan méthodologique, la mise en oeuvre d’une démarche mixte reposant sur une double approche complémentaire : une enquête qualitative auprès de 30 migrants internes à Conakry et une enquête quantitative auprès de 570 ménages ruraux dans les préfectures de Beyla, Faranah, Mamou et Siguiri et une enquête auprès de 129 migrants internes installés à Conakry. Plusieurs autres outils complémentaires ont été utilisés : des entretiens avec des acteurs institutionnels à Conakry, Faranah et Koundara, des focus-groupes et des ateliers communautaires avec majoritairement des femmes et des jeunes à Faranah et à Koundara.