Les migrations environnementales

Saturday, April 30, 2016

Aujourd’hui, un humain sur 7 est un migrant, la pauvreté et la guerre sont les raisons les plus connues de ces mouvements migratoires. Néanmoins, les facteurs environnementaux prennent une importance toujours plus grande. Qu’en sera-t-il demain?

Dans l’histoire de l’humanité, la migration a été principalement environnementale: de la fuite de la Mésopotamie vers l’Europe il y a 50'000 ans, à la famine Irlandaise des années 1850, c’est toujours une agriculture devenue difficile ou impossible (pour des raisons environnementales) qui était le moteur migratoire.

Le 20e siècle a été marqué par une accélération des migrations mais leurs causes ont varié. Avec les changements climatiques, de nombreuses questions se posent sur l’importance que prendra, dans les années qui viennent, la migration environnementale. C’est le sujet de recherche de Dina Ionesco, cheffe de la division "Migration, environnement et changement climatique" à l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM) dont le siège est à Genève. Dina Ionesco est coauteure de "l’Atlas des migrations environnementales" (aux éditions SciencePo).

Elle est l’invitée de "Prise de terre" au micro d'Adrien Zerbini.

http://details.rts.ch/episode/7652976