Quelles solutions après le séisme en Haïti? Une enquête auprès des déplacés internes

Author: 
Youssef Courbage (BRIDES), Frantz Fortunat (BRIDES), Pierre Guedj (BRIDES) et Thibaut Jaulin (MPC-EUI)
Publisher: 
Observatoire ACP sur les migrations et Organisation internationale pour les migrations (OIM)
Type of Publication: 
Theme: 
Status: 
Free
Language of Publication: 
French
Country: 
Haiti
Year of Publication: 
2013

Consulter la publication

Trois années sont passées depuis le tremblement de terre dévastateur qui a frappé Haïti en janvier 2010. Trois années durant lesquels 1,5 millions de personnes déplacées ont fait l’objet d’une assistance particulière dans des camps d’urgence et à travers, entre autres, des programmes de relogement. Pourtant, malgré les diverses actions entreprises pour leur venir en aide, des centaines de milliers de personnes vivent aujourd’hui encore dans les conditions sommaires qu’offrent les 450 camps déployés à travers le pays.

Afin de comprendre comment une telle situation a pu se pérenniser et quelles sont les solutions qui peuvent y être apportées, il paraît fondamental de questionner les conditions de vie et les besoins essentiels des populations déplacées en Haïti.

La présente étude se base pour la première fois sur une enquête auprès de trois échantillons de ménages vivant dans le camp de Sainte-Thérèse, ayant été relogés et résidant aux alentours du camp. La comparaison de leur situation montre que les populations plus pauvres sont restées dans les camps. Les leçons tirées de cette étude sont d’un intérêt fondamental pour la communauté internationale du développement et pour les acteurs nationaux dans le pays.

 Report       Summary 

Observatoire ACP sur les migrations